Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


 Compte rendu de la réunion du lundi 13 février 2012 (par Ana)

 

 

 

Lieu : 16 bis rue des carrières
       Local de l'association présence africaine
       18h30

Nous nous retrouvons par moins dix devant le local et à titre exceptionnel nous émigrons vers la cafétéria d'une grande surface voisine.

La première partie de la rencontre consacre le rapprochement (chaleureux) du mouvement des indignés et de l'association présence africaine.

Outre les habitués sont présents

Jacques, Simone, de Nice
... (perdu nom :-( ) Une d'Annecy

et nos nouveaux hôtes :
Jean-Jacques, Giovanni, Abdillah

Les membres de l'association nous présentent leur projet.
Les bases de la collaboration se précisent.
Nous proposons d'adhérer, ce qui est reçu plus que favorablement.
Nous participeront aux frais.
(Ce ne sera pas obligatoire ; les "piliers" s'y engagent)

De notre côté nous expliquons à nos nouveaux amis où nous en sommes.


La deuxième partie de la rencontre est centrée comme annoncé dans mail antérieur à la monnaie locale.
Comme le temps disponible n'est pas infini, il faut choisir entre deux options :

- Discuter sur le nom de la monnaie (problème nineur mais d'une importance majeure)
- Présenter le compte rendu de la visite à Romans (là il y a une monnaie locale opérationnelle)

C'est la première option qui est choisie.
La seconde est reportée à lundi prochain.
Le groupe monnaie locale reste à disposition pour renseignements.
Il bosse (8 heures programmées pour demain dimanche ...)
->
Nous procédons par élimination à partir d'une longue liste d'environ 150 noms potentiels établie les semaines précédentes.
Voici la liste des candidats non rayés. Ce qui ne veut pas dire qu'ils plaisent ... (aussi en pièce jointe)
Le choix reste à faire et nous guettons encore un coup de génie (génie des alpagesbien entendu)

vivante ; vogue ; yaute ; solide ; taquine ; chanvre ; pleine ; psouta ; rime ; rioule ; rissole ; roue ;
rzule ; spirine ; belle ; bogue ; boye ; combe ; dune ; fève ; franche ; fruitière ; gentiane ; girolle ;
gromaille ; line ; mie ; blé ; crozet ; dahu ; kamut ; mé ; radis ; regain ; soc ; tout dré ; toudré ; flocon;
adret ; agile ; airelle ; revie ; r'vi ; humus ; oui ; aubonne ; eaubonne ; amont ; aube ; vue

critères possibles de choix :
max deux syllabes ; tradition locale ; pas trop local (une commune favorisée) ; bassin de vie ; féminin ou neutre (monnaie yin)
abondance (hors la peur du manque) ; éviter abréviation des "grandes" monnaies
.............
...................

Lundi prochain, nous pourrons également parler du big ramdam prévu pour la mi mai
( conférences, tables rondes, festif )


__________________________

Accorderies : résumé de prise de notes.
Mardi passé nous étions deux (Ana & Eric) à Lyon pour un rassemblement organisé par la région Rhône Alpes;
étaient présents des VIP, des gens en projet, des gens ayant réussi projet, des théoriciens, des béotiens.

Le thème était : accorderies, monnaies locales, rôle de la région

Voici un résumé volontairement concis des notes d'Ana ( non rédigé ):

Il y a un budget conséquent prévu par la région pour assister les initiatives citoyennes locales !

Diversité des expériences + diversité des approches.

Une accorderie permet un échange de services mesurés en temps.
Elle n'est pas destinée comme un SEL à l'échange de matériel : uniquement temps.
En France, globalement, les accorderies sont réservées "aux pauvres" pour leur permettre de retrouver une dignité.
Au Canada, cette limitation n'est pas de mise.
La mesure temps de la monnaie permet de mettre sur un pied d'égalité le bricoleur et son dentiste.
(Commentaire Ana : J'adore ce concept )

Le concept accorderie a fait ses preuves et a essaimé. Est soutenu par des acteurs nationaux et locaux, officiels ou privés.

Il n'est pas incompatible avec les concepts monnaie locale et SELS.
A Chambéry, une association a lancé trois projets indépendants.
C'est lourd à gérer mais riche, nous dit on.
Eric exprime le fait qu'il est possible de coordonner les trois. Par exemple en un seul outil.
On lui répond que ça peut poser problème juridique.
Comme il a été prévu par la région d'éditer une plaquette, Ana en profite pour suggérer une page sur l'aspect juridique.
En outre : La région, organe déjà puissant, pourrait se battre au niveau national pour peser sur la loi, et s'engager à défendre les impulseurs locaux sur le plan juridique.
On rit mais quelqu'un prend la parole et soutient cette idée.

Nous recevons des infos locales (ressourcerie de Grenoble, groupe de Chambéry, et autres) qui sont faciles à trouver sur le net.

Des considérations psychosociales sont exprimées ( boboïsme, misébarilisme, dignité, bénévolat et semi bénévolat, en particulier jeune, etc )

Le thème adossement à l'euro est évoqué.

Eric fait part de ce qu'il a reçu à genève au cours d'une autre réunion en présence d'un spécialiste mondial :
Sortir de l'expérimentation
Éloge de la lenteur
Frapper un grand coup au lancement d'une monnaie locale :
Ne pas démarrer petit car alors ça vivote :
Il faut au moins 100 prestataires le premier jour, et 500 utilisateurs lambda.



___________________________


Projets :

Si motivés, ce lundi, rédaction commune d'un courrier sur le MES aux députés de 74.

Relancer les groupes de travail qui se sont dissouts dans le champagne de fin d'année ?

En séance lundi qui vient : rapport sur notre visite à Romans, si demande des présents

Lancement monnaie locale : septembre (après effervescence de la rentrée scolaire)

 

 

18(soir) 19 et 20 mai  :  BIG RAMDAM d'information, avec conférences VIP et débats ouverts.
                    Réservez déjà votre week end
                    ... Besoin de co-organisateurs ...
                    Info suivra

 

 

Faceindignation

Tag(s) : #Comptes Rendus